L’histoire des Editions Hespérides

L’histoire des éditions Hespérides s’inscrit dans une trajectoire personnelle qui intègre une démarche intérieure empruntant la voie unifiant corps-âme-esprit, une aspiration à écrire sur l’universalité de la psyché humaine, un désir de redonner vie à des ouvrages rares et épuisés épousant ma ligne éditoriale.

Je vais vous raconter cette histoire en suivant son parcours jalonné de rencontres et de découvertes. Frustré par des tentatives d’écritures inabouties pendant ma jeunesse parce que je voulais être en conformité avec des formes littéraires, comme il en est des modèles parentaux et sociaux, ma triple démarche de reconversion professionnelle (dans l’accompagnement psychocorporel), de l’œuvre thérapeutique et d’approfondissement des connaissances m’a inexorablement conduit vers là où je me devais de concrétiser mon rêve d’enfant : écrire, partager et transmettre.

Le cheminement personnel m’a orienté vers les mythes grecs dans lesquels j’ai reconnu des informations convergentes avec mon existence et des ouvertures fertiles pour comprendre la nature et la profondeur de l’âme humaine.


Le thème fondateur qui m’a choisi est le labyrinthe.
"Le Labyrinthe au Coeur de l'homme", Dominique Aucher


En fin d’un cycle thérapeutique, j’y ai reconnu mon parcours intérieur qui était jusque-là inconscient et simultanément découvert l’universalité de l’âme pour décoder les particularités culturelles : les archétypes, les cycles et les formes de vie répondent aux même lois de polarité. L’être intérieur en réveil a eu besoin de travailler trois années sur le labyrinthe dans l’écriture, la radiesthésie sur la forme et la résonance spirituelle tant pour clore une étape que pour ouvrir de nouvelles perspectives de conscience. Au terme de cette expérience est né le livre « Le labyrinthe au cœur de l’homme, et inversement » qui signe mon approche psychologique et spirituelle de l’être humain. J’ai publié cet ouvrage en 2004 par le système d’autoédition et développé sa promotion et sa diffusion par l’entremise de mes réseaux et diverses conférences. La déambulation du « Labyrinthe » est devenue réelle en me permettant de présenter le sujet à la revue « Réel » (aujourd’hui éteinte et bien connue des psychothérapeutes), lors d’une émission de France-Culture « L’expérience du labyrinthe », au cours des rencontres et de conférences.

Suite à cette première publication, d’autres écrits se sont imposés à moi. « Héraklès, le Héros et l’homme » m’a permis une étude de toute la vie du personnage, de sa conception jusqu’à sa mort en passant par les épreuves initiatiques. Mon propos est de reconnaître dans les douze expériences le paysage intérieur dans lequel chacun peut y distinguer dans sa propre vie, ses aspects connus et identifiés, également ses zones d’ombre, fruits des refoulements et des ignorances. J’ai conclu ce triptyque avec « Mythaginaires merveilleux » en réécrivant 9 mythes fondateurs de l’imaginaire grec afin de mettre en perspective la psychologie des héros, leurs potentialités psychiques et spirituelles, et une place essentielle de la dimension féminine négligée ou oubliée dans les interprétations datant du début du siècle dernier. Puis, j’ai écrit « Fabuleuse Odyssée » qui termine cette collection avec un douzième mythe grec.


La collection « poésies du cœur » prend place dans le registre avec « Visions de pèlerinage » qui offre un vagabondage proche du cheminement labyrinthique. Un second recueil « Les roues et les pensées » permet des méditations centrées avec des textes courts illustrés par des mandalas en couleurs. Le troisième livre « Brocéliande » guide le lecteur et le passant dans la mystérieuse forêt de Brocéliande avec des textes inspirés de l’énergie des lieux et des références au légendaire arthurien enrichis par des photos originales en couleurs.


La thématique de la santé est assortie de livres faisant référence directement à mon activité professionnelle de base : « Le stress, comprendre, gérer et prévenir », « Les rêves et les clefs de l’Imaginaire », « La relaxation » offrent aux lecteurs des informations validées par une expérience professionnelle pour un usage concrètement utile sans épargner une réflexion personnelle. J’ai complété ce triptyque avec « Présence, écoute, conscience pour une relation juste », fruit de mon expérience professionnelle avec des éléments essentiels et originaux à partager dans ce domaine d’activité. La collection est complétée par des livres de Lina Pérez qui, dans le même esprit et par un objectif analogue, propose sur les grands principes « Alimentation et santé », l’application pratique « Cuisine et santé », « Les huiles essentielles » pour un usage familial sans être de la vulgarisation sur le sujet.


L’ésotérisme et la spiritualité m’inspirent d’autres sujets d’études qui étoffent la collection avec des ouvrages synthétiques sur des thématiques symboliques, « Kabale et Tarot », « Animal de cœur » et « Sexe et spiritualité », et abordent différemment des sujets essentiels de la Tradition occidentale.


Pendant cette aventure littéraire, j’ai réédité des ouvrages rares et épuisés pour lesquels j’ai éprouvé un coup de cœur. Sans hésitation, j’ai décidé de redonner vie à ces livres anciens et réanimer leur souffle afin qu’ils délivrent au public un enseignement universel. Un seul traité : « Les druides et les dieux à formes d’animaux » a ouvert une nouvelle page consacrée aux Celtes et au celtisme. Suite à cette inauguration, je publie les Mabinogion sous le titre plus explicite « Légendes Celtes Galloises » et le Tuan Bo Cuanlge sous l’appellation « Légendes Celtes Irlandaises », puis « L’Ame celte »  : un recueil de légendes qui fait découvrir de multiples aspects de la culture celte. Ce sont des traductions de références (d’anciens manuscrits écrits en gaélique ancien et traduits en français) qui font vivre le véritable esprit celte, cet archaïsme qui est loin des versions modernes et exotiques. J’ai complété cette collection celte avec le livre rare et essentiel pour qui désire connaître le monde celte : « Religion et littératures celtiques » de G.Dottin. Le plus rare des livres réédités par mes soins est « Fables et contes indiens, la conduite des rois » de Pilpay dont l’exemplaire de référence est de 1692 qui a servi notoirement d’inspiration à Jean de la Fontaine pour écrire certaines de ses célèbres fables. Ce vénérable écrit venant de l’Inde ancestrale est une série de contes et de fables traduisant la nature de l’âme humaine et la manière de conduire sa vie : les leçons de vie sans morale. Dans cet esprit d’universalité, une traduction inédite du serpent vert de Goethe est proposée sous le titre de « La belle Lilie » qui, sous la forme d’un conte initiatique, fait voyager les pensées dans l’univers de l’imaginaire.


Pour concrétiser le paradoxe du principe des polarités, j’emprunte le passage de l’universel au local. Le vieil ouvrage « La Rochelle, l’Aunis ses bourgs et ses iles il y a 250 ans » permet de distinguer ce qui, au fil des siècles, est encore présent de ce qui est passé ou oublié. « La Dame de Vérines » est un recueil de nouvelles de mon village natal dont le thème est le regard de la figure féminine sur le temps et les hommes à travers les époques historiques, les récits vibrent aux échos des états d’âme des femmes et des hommes. Ce livre est suivi dans le temps de « Histoires dans l’Histoire à Vérines », chroniques allant de la révolution française au milieu du XXème siècle.

J’ai ouvert une nouvelle page en faisant revivre sous forme romanesque l’intégralité de la vie de personnages légendaires -oubliés ou méconnus- incarnant le Féminin sacré issus de la Tradition Occidentale. « Mélusine, le pacte de la Fée » raconte le destin du Féminin sacré en lien avec l’Amour, la Fécondité, l’Abondance ; c’est une « Déméter Celte » dont l’histoire se situe de l’Écosse, au Poitou-Charentes, à la Bretagne. « La légende de Pyrène, et les 

Dames des Pyrénées » relate le Féminin sacré dans son rapport à la Nature, aux élémentaux et aux « peuples » de la montagne à laquelle son histoire a donné son nom.

Hespérides éditions est encore appelée à publier des livres tout en confirmant la démarche d’aborder des thèmes universels, hors des courants fluctuants des modes, tout en utilisant les moyens techniques offerts par la modernité et respectant la Tradition, c’est-à-dire faire appel aux circuits courts de fabrication avec des imprimeurs locaux et en privilégiant un parcours direct entre le livre et le lecteur : Privilégier une relation directe entre l’auteur et le lecteur pour créer une rencontre fructueuse, faire que le livre soit plus qu’un objet : un sujet de rendez-vous…


Dans cette philosophie, je propose mes moyens humains et mes compétences acquises dans l’édition, pour aider toute personne ayant écrit un manuscrit en désir de le faire vivre sous la forme d’un livre. Je n’édite pas « d’auteurs vivants » car je ne dispose pas d’un réseau de distribution pour répondre aux attentes légitimes d’un auteur avec son ouvrage. Cependant, à partir d’un manuscrit, je réalise la mise en page dans une configuration professionnelle requise par les imprimeurs. Je fais faire des devis pour avoir un prix raisonnable et réaliste, et permets à l’auteur de les recevoir, à lui de les vendre dans ses connaissances et réseaux : le livre, fruit de la créativité existe et vit. En échange, nous négocions sur des bases réalistes et justes pour concrétiser le projet.

Dominique Aucher